Taping : une thérapie innovante pour soulager la gêne fonctionnelle

 

Traitement de physiothérapie, le taping aide à soulager la gêne fonctionnelle et les douleurs circulatoires, musculaires ou tendineuses. Ce bandage adhésif thérapeutique permet également une contention souple ou strapping, contention rigide. Très proche de l’élasticité du muscle humain, ce soin sans médicament maintient la flexibilité, améliore la circulation et soulage la douleur.

 

Un peu d’histoire

Au milieu des années 1970 au Japon, ces fameuses bandes sont testées par un docteur de chiropractie, Kenzo KASE. Il souhaitait prolonger les effets bénéfiques des soins précédemment effectués et soulager à long terme les douleurs circulatoires, musculaires et osseuses. Il considère que les muscles ne sont pas seulement responsables des mouvements, mais aussi l’impulsion de la circulation sanguine et lymphatique. En France, le précurseur est le docteur Fisch, qui propose ses bandes extensibles « Elastoplaste » pour protéger les chevilles des basketteurs et des footballeurs.
D’abord très utilisé aux États-Unis, ce traitement se développe en Europe et y est établi depuis 1998 avec grand succès. Il est utilisé dans le monde entier par les kinésithérapeutes, médecins, podologues et ostéopathes.

 

 

Qu’est-ce que le tape ?

Il s’agit d’une bande adhésive de tissus que l’on applique directement sur la peau, provoquant une libération immédiate des douleurs. La bande appliquée sur l’épiderme agit sur une tension bien précise, entrainant les différentes structures anatomiques et créant des réactions qui mènent au soulagement instantané et efficace de la douleur. Le tape est composé de coton et d’élasthanne. Concernant la partie adhésive, une colle hypoallergisante favorise l’adhérence de la bande. Hydrophobe, le tape résiste à l’eau et à la transpiration.
Le K-Tape par exemple est une marque déposée : te tape élastique 100 % coton est perméable à l’air et à l’eau, ne contient aucune substance irritante, aucune colle, résine ou médicaments et respecte tous les types de peaux.

On note aussi des effets tonifiants sur le muscle ou le groupe musculaire et des effets relaxants.

Pour qui ?

Le tape s’adresse à tout le monde, des enfants aux personnes âgées, pour soulager des douleurs. Il est utilisé dans le milieu médical (après un traumatisme par exemple), chez les sportifs dans le cadre de l’entrainement et de la rééducation et en podologie pour prévenir et soulager un grand nombre de pathologies.
En effet, il est très adopté dans le sport où il est fortement préconisé pour des résultats immédiats et efficaces. Il a commencé à se répandre en Europe grâce au sport de haut niveau il y a plus de 15 ans, en étant testé par de nombreux sportifs amateurs et professionnels, et dans tous les sports. Pendant les Jeux olympiques ou lors de coupes du monde ou championnats internationaux, les tapes colorés font partie du paysage ! Ils agissent tels des soins qui agissent en synergie avant ou après l’effort :

  • Prévention
  • Soutien
  • Entrainement
  • Récupération
  • Rééducation

Quel fonctionnement ?

En plus d’être une couche protectrice, la peau contient des récepteurs qui agissent en profondeur et interagissent avec les muscles, les ligaments et la capsule articulaire. Le tape et son élasticité permettent d’activer ces récepteurs pour mieux soigner. Ainsi, le tape :

  • Améliore la fonction musculaire (contractions par exemple),
  • Favorise le soutien articulaire (mobilité, stabilité),
  • Contribue à activer et drainer le système lymphatique (œdèmes par exemple, avec une activation de la circulation sanguine),
  • Favorise le processus de réparation des lésions,
  • Facilite la récupération à l’effort,
  • Aide à réduire la douleur, agissant comme un antalgique naturel.

 

 

Les sportifs sont donc la première population concernée, compte tenu de douleurs ou gênes dues aux entraînements répétitifs et à la sollicitation régulière du corps et des appuis.
Tape et podologie
Véritable outil thérapeutique, le tape permet d’attendre l’appareillage pour faire suite à l’examen clinique. Il est parfaitement adapté pour un soutien global (posturologie) ou pour une aide plus locale (déviations axiales, hallux valgus, syndrome de Morton, tendinite d’Achille, aponévrosite plantaire, périostite tibiale, etc.). Votre podologue Astrid De Montmort est diplômée du K-Taping suite à une formation unique et exclusive destinée aux podologues et podologues du sport (application de la thérapie K-Taping avec de multiples exemples d’indications thérapeutiques pour applications musculaires, ligamentaires, lymphatiques, corrections, etc.).
L’académie de K-Taping a su mettre en place des applications très particulières pour podologues, en collaboration avec les podologues et professionnels du sport, riches d’une longue expérience et d’un savoir-faire unique, afin de proposer une formation homogène au niveau international.